Sur le front de la paix avec Laurent Vinatier

Laurent Vinatier est essayiste, reporter, chercheur et consultant en affaires internationales, spécialiste de la Russie et de l’ex-Union soviétique.

Conseiller pour les activités du Centre pour le dialogue humanitaire en Ukraine depuis 2014, Laurent Vinatier a auparavant exercé les fonctions de consultant pour l’OTAN, le Comité international de la Croix-Rouge et l’organisation Small Arms Survey.

Au cours de sa carrière, il a réalisé de nombreuses évaluations de risques politiques en concentrant ses recherches sur la Russie, la Turquie et les mouvements islamistes.

Il est titulaire d’un doctorat de l’Institut d’études politiques de Paris, où il a spécialisé dans la gestion des conflits. Laurent a publié quatre ouvrages et de nombreux articles dans ses domaines d’expertise.

Comment tu t’informes ?

C’est une question récurrente sur The Swissbox Conversation.

Laurent Vinatier nous dit qu’il ne lit pas de journaux. Il s’informe principalement par le Think Tank The Jamestown foundation.

Il dit qu’il est conscient que c’est un think tank avec un agenda, mais qu’en 25 ans il a appris à décoder leur “propagande” pour rester critique et garder une objectivité.

Au travers du discours, il y a des faits tout à fait pertinents qui sont remontés via cette fondation.

Voici ce qu’on trouve sur wikipedia à propos de cette fondation.

La fondation Jamestown (en anglais The Jamestown Foundation) est un institut de recherche et d’analyse, qui fut fondé en 1984 comme plateforme de soutien aux dissidents soviétiques, et dont le siège est à Washington. Aujourd’hui, sa mission affichée est de former et informer les décideurs politiques américains en matière de tels événements et telles tendances que l’institut juge être d’importance stratégique pour les États-Unis. La majeure partie des informations collectées par la fondation Jamestown provient de sources locales de première main. Cependant, Jamestown a fait l’objet de critiques en raison de supposés desseins politiques dissimulés et de ses liens présumés avec la CIA.

Aider nous à vérifier les faits.

Les propos de cette conversation sont vérifiés, débattus, confirmés ou infirmés sur la plateforme CaptainFact.
Vous pouvez également participer à faire émerger la vérité au pluriel:

https://captainfact.io/videos

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code

Scroll to top