Maxime Chaix

Maxime Chaix est traducteur et journaliste indépendant, spécialisé dans les domaines du renseignement, des opérations clandestines, des questions stratégiques et du terrorisme global. Il est diplômé d’un Master 2 « Histoire, théorie et pratique des droits de l’Homme » à la faculté de droit de Grenoble.

En 2015, il a lancé son propre site afin de regrouper ses différents articles et traductions.

Depuis 2014, il a notamment écrit pour Middle East Eye, Paris Match, GlobalGeoNews.com, dedefensa.org, Le Devoir et le Club de Mediapart.

Il a publié en 2019 un livre: La guerre de l’ombre en Syrie. CIA, pétrodollars et djihad

Voici l’audio uniquement de ce podcast:

Télécharger l’audio... (clic droit.. enregistrer sous..)

Les propos de cette conversation sont vérifiés, débattus, confirmés ou infirmés sur la plateforme CaptainFact.
Vous pouvez également participer à faire émerger la vérité au pluriel:

https://captainfact.io/videos/JM7r

Voici quelques extraits de citation dont les sources peuvent se retrouver sur captain fact.

Ce qu’il s’est vraiment passé lors de la guerre en Syrie

“Les USA ont utilisé l’opération clandestine plutôt que l’attaque car l’opinion publique ne voulait pas une nouvelle guerre d’enlisement comme en Irak.”

Le new york Times, a révélé l’opération Timber Sycamore, et son financement Saoudien.

Voir l’article wikipedia Timber sycamore…

L’EI s’est implanté en août 2011 en Syrie, par Mohammed al-Joulani, c’était une branche de l’EI d’Irak.

L’Etat islamique d’Irak fonde le front Al Nosra en été 2012. Le département d’Etat US est partagé sur son jugement sur ce groupe.

(le 20.11.2012, Hillary Clinton, a placé sur la liste des organisations terroristes le Front al-Nosra. Elle considérait qu’il s’agissait d’une émanation d’Al-Qaïda en Irak qui s’était déplacé en Syrie. A l’époque, cette mesure avait été très mal accueillie par la Coalition Nationale Syrienne, la Turquie, les pétromonarchies du Golfe et même la France, qui par la voix de Laurent Fabius avait déclaré: «Le Front al Nosra fait du bon boulot en Syrie contre Assad et donc il est difficile de les désavouer».)


En avril 2013 Abou Bakr al-Baghdadi, proclame son leadership sur l’ensemble d’Al Nosra.

Al Nostra se sépare: 15 000 combattants vont du côté de Al-Baghdadi avec ce qui deviendra l’EI (influence Arabie saoudite) et 5000 combattants restent avec Al Joulani sous le nom de Al Nostra, mais Joulani a prêté allégeance à Al Quaida. (influence Qatar)

La CIA a soutenu avec des armes les groupes armés en Syrie.

NYT 23.1.2016: “When President Obama secretly authorized the Central Intelligence Agency to begin arming Syria’s embattled rebels in 2013, the spy agency knew it would have a willing partner to help pay for the covert operation. It was the same partner the C.I.A. has relied on for decades for money and discretion in far-off conflicts: the Kingdom of Saudi Arabia.”

François Hollande avait déjà ordonné à la DGSE de livrer des armes aux rebelles syriens, en dépit de l’embargo européen et du risque qu’elles ne se retrouvent entre les mains des djihadistes.”

Georges Malbrunot dit en juin 2013: “La CIA et des forces spéciales américaines entraînent des rebelles syriens en Jordanie et en Turquie depuis des mois, soit bien avant que la Maison Blanche n’annonce son intention d’accroître son aide “militaire” à l’opposition, rapporte le Los Angeles Times.”

Selon Georges Malbrunot le 1 mars 2013 “Des forces spéciales américaines entraînent des rebelles syriens en Jordanie
“John Kerry, le nouveau secrétaire d’Etat américain, a annoncé des aides non léthales à la rébellion syrienne (gilets par balles, véhicules blindés et de l’entraînement). Mais comme souvent lors d’un conflit, les Forces spéciales n’ont pas attendu les annonces officielles pour passer à l’action. Dans le plus grand secret, bien sûr….”


Joshua Landis dit que 70% des armes ont bénéficé à Al Nostra.


L’ONG allemande “Conflict Armament Research” a étudié 40 000 armes en décembre 2017 provenant des balkans financé par la CIA et l’arabie Saoudite. Ces armes ont largement profité à DAESH (= EI)

De Belgrade ou Nis, de Bratislava ou d’Ostrava, de Sofia ou de Bourgas. ce sont pas moins de 68 vols cargos chargés d’armes qui sont venus ces derniers 13 mois approvisionner les conflits en Syrie et dans le Golfe révèle une enquête menée par plusieurs journalistes des Balkans. 50 de ces vols sont confirmés comme transportant des armes, 18 de ces vols le sont « probablement ». Depuis 2012, nos confrères des Balkans estiment que ce trafic, très organisé, atteint une valeur d’au moins 1,2 milliard d’euros.”

Voici le rapport de cette ONG:
“This report is the result of more than three years of field investigation into Islamic State supply chains. It presents an analysis of more than 40,000 items recovered from the group between 2014 and 2017. These items encompass weapons, ammunition, and the traceable components and chemical precursors used by the group to manufacture improvised explosive devices.”

Une société Suisse soupçonnée d’avoir négocié illégalement du matériel de guerre avec l’Irak.
“L’affaire remonte à 2004. Tradewell AG, radiée depuis sept ans du registre du commerce, aurait négocié avec une entreprise américaine la vente de matériel de guerre de la Serbie à l’Irak. Ces informations émanent du rapport «Weapons of the Islamic State» (Armes de l’Etat islamique, ndlr), publié en décembre par l’ONG Conflict Armament Research (CAR).”

DAESH = accronyme de Etat islamique en arabe.

Daech ou daesh en anglais est l’acronyme (sigle formé d’initiales) de “Dawlat islamiya fi ‘iraq wa sham” que l’on traduirait de l’arabe au français par “L’Etat islamique en Irak et au Levant” (en anglais, on parle d’ISIS).

Daech, un mot utilisé par les opposants à l’État Islamique”
“La plupart des nations refuse alors de reconnaitre cet « État ». Pour marquer leur opposition, elles décident de ne pas utiliser le mot « État » pour désigner cette organisation. Il faut donc trouver une autre manière de la désigner.”

L’armée Syrienne Libre a combattu étroitement avec Al Quaïda

En 2016 le New York Times publie un article où il est dit “L’armée Syrienne libre a combattu étroitement avec Al quaïda”

La CIA fourni des missiles anti-char. Ce qui aide les groupes jihadistes à prendre la région d’idleb.

extrait article NYT 23.1.2016 ” the C.I.A takes the lead in training the rebels on AK-47 assault rifles and tank-destroying missiles.”

“Le soutien aux rebelles syriens n’est que le chapitre en cours d’une relation qui dure depuis des dizaines d’années entre les services d’espionnage d’Arabie saoudite et les États-Unis, une alliance qui a traversé le scandale Iran-Contra, le soutien des moudjahidines contre les Soviétiques en Afghanistan et les combats par procuration en Afrique. “ Traduction Les crises

La chute d’Assad un succès catastrophique à éviter: du coup les russes détruisent l’Etat islamique

En été 2015, le pentagone prévoit la chute de Assad comme un “succès catastrophique”. Le but est atteint.. mais pas par les bons… ils prévoient quoi faire…
Le général Iranien Qasem Soleimani en anticipant la chute d’Assad va demander de l’aide à Poutine pour que ça n’arrive pas.

Selon l’agence Reuters, qui cite des sources dans la région, la visite de M. Soleimani avait été la première étape de la planification d’une hausse importante de l’implication russe dans la guerre syrienne, qui se déroule depuis le mois de septembre. Elle aurait marqué la naissance d’une nouvelle alliance russo-iranienne en soutien à Bachar Al-Assad, le président de la Syrie.”

le 30 septembre 2015, la Russie s’impliquait militairement dans le conflit en Syrie. Cette opération est étroitement liée au général Qassem Soleimani, le commandant de la Force Qods, une unité d’élite des Gardiens de la Révolution iranienne. Cet homme est l’un de ceux qui ont convaincu le Kremlin d’entamer une opération militaire en territoire syrien. “

Le général Soleimani est arrivé à Moscou au moment où la situation se détériorait en Syrie. L’avancée des rebelles vers la côte constituait un danger pour le bastion des Alaouites, la branche chiite à laquelle appartient la famille Assad. C’est aussi le secteur où se trouve, à Tartous, la seule base navale de la Russie dans toute la Méditerranée.”

Les médias occidentaux dénoncent les massacres des russes, mais pas ceux des USA

Le pentagone a utilisé une guerre de siège similaire à Raqqa. Mais les médias occidentaux ne le relève pas comme c’est le cas pour la même méthode faite par les russes.
Le général Mattis a dit que pour la ville de Raqqa, on était dans une guerre d’anéantissement. Mais il y a des civiles là au milieu !

“À la veille de cette campagne militaire, le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, promettait une « guerre d’anéantissement » de l’EI.”

La libération de la ville de Raqqa du joug du groupe armé État Islamique (EI) par la coalition menée par les États-Unis s’est faite au détriment de la protection des civils.

Rapport de amesty internationnal avec une centaine de témoignages d’habitants de Raqqa qui montrent qu’il y a eu bien plus de morts civils que les 21 officiellement reconnu par la coalition France-USA.

Amnesty international a dit que c’était un bombardement sans précédent depuis la guerre du Viet-nam.

Un haut responsable militaire américain a même déclaré que jamais autant d’obus n’avaient été tirés sur un même lieu depuis la guerre du Vietnam. Les tirs d’obus n’étant précis qu’à 100 mètres près, il n’est pas étonnant que les victimes civiles aient été si nombreuses. “

Manuel Valls: “Vendre des armes c’est bon pour l’économie”


Bourdin a demandé à Valls si c’est indécent de vendre des armes. Valls a répondu que c’est bon pour l’économie.

Valls “Est-il indécent de se battre pour notre économie, nos emplois?”
La vidéo est sur le youtube de BFM TV


Georges Malbrunot du figaro a révélé que les forces spéciales françaises était impliquée avec les forces émirati au sol.

“Le Qatar avait envoyé pas moins de 5 000 membres de ses forces spéciales en Libye, bien avant la chute du colonel Kadhafi, selon une source diplomatique française qui suit le dossier.”

Tulsi Gabbard a visité la syrie et discuté avec Bachar El Assad.

Tulsi Gabbard s’insurge contre le guerre de changement de régime.

Une élue démocrate a rencontré Assad
Tulsi Gabbard, représentante d’Hawaï, a rencontré le président syrien en janvier et plaide pour le dialogue avec lui.

Après sa visite en Syrie, Tulsi Gabbard, élue démocrate au Congrès américain, a dévoilé ce que les médias US préfèrent passer sous silence et a fustigé l’administration Obama pour son soutien aux terroristes proches d’Al-Qaïda. Une vérité dérangeante que la presse s’évertue de cacher en accusant la congressiste d’être une «marionnette» de M. Assad.”

Il y a un “black budget” pour les armes nucléaire donc un total de 1300 milliards de $ de profit pour le complexe militaro-industriel-énergie
Le washington post a révélé en 2014 que les combattant en Libye on été armé par les forces spéciale française et américaine… et ensuite le chaos s’étend…

Critiquer son pays c’est du vrai patrotisme.

C’est une citation du journaliste Jean-Paul Marthoz: “Mon credo consiste en un patriotisme de liberté : critiquer son pays c’est lui rendre hommage et lui rendre service”

SAÏF AL ISLAM KADHAFI, un rêve d’avenir pour la Libye. Cher Eric Bonnier.

Il y a 40 millions de Kurde réparti dans le monde. C’est la plus grandes population sans Etat.

Un des facteurs d’entrée en guerre de la russie en Syrie est aussi en lien avec Gazprom.

Des statisticiens ont montrés que l’armée syrienne était la première force contre DAESH.

Christopher Davidson explique que le pentagone n’a pas mené de guerre aérienne et peu de troupe au sol contre DAESH entre 2014 et 2015 (et même en 2016)

Selon une conversation privée à l’ONU. John Kerry dit que les USA n’ont pas attaqués vraiment DAESH car le but était de laisser les terroristes mettre la pression sur Bachar El Assad et de le forcer à négocier son départ.

Quand DAESH prend Mossul, il y a aucun avion pour l’empêcher et l’adminstration Obama n’a rien fait.

Selon les stats, entre 2014-15 il y a 6 ou 7 frappes par jour sur un territoire grand comme la grande bretagne.

Au moment des attentats du bataclan Hollande est furieux et demande à son état major de frapper DAESH. Réponse: on a pas de cible !

Lors que Trump prend le pouvoir il y a une réelle volonté de combattre DAESH. On voit les statistiques de bombardements qui augmente.

Les caisses noires du financement d’opérations clandestines

Entre 1983 et 2005 le prince Bandar bin Sultan gérait des caisses noires de financement d’opérations clandestines.

Homme de confiance du roi Fadh, il a été son ambassadeur aux USA tout au long de son règne (1983-2005). s’est lié à George H. Bush et est devenu pour lui un «fils adoptif»; la presse US l’a surnommé Bandar Bush. Il a organisé le contrat d’armement Al-Yamamah, parvenant à détourner plus d’un milliard de livres sterlings selon les sources officielles britanniques. Il a alors utilisé cette manne, et bien d’autres encore, pour financer l’action de groupes jihadistes partout dans le monde, y compris Al-Qaida.”

Le chef des renseignements généraux saoudiens, le prince Bandar ben Sultan, qui a fait de la chute de Bachar Al-Assad son affaire personnelle, a été purement et simplement limogé par le roi Abdallah ben Abdel Aziz, après avoir été éconduit par le Kremlin et lâché par l’administration américaine à cause de ses liens étroits avec les groupes jihadistes, notamment en Syrie et en Irak.”

DAESH ne serait jamais devenu aussi puissant sans soutiens EtatiqueS…

…. Plein d’autres sources de Maxime Chaix.

Les casques blancs sont une force publiques qui va rechercher des gens dan les décombres, puis on a appris que c’était aussi des combattants… pas clair.
Jeffrey Sachs: Les USA doivent partir de Syrie.

L’opinion devrait prendre la mesure de la guerre sale menée par la CIA. Les États-Unis et leurs alliés ont inondé la Syrie de djihadistes sunnites, tout comme ils l’avaient fait en Afghanistan dans les années 1980 avec les moudjahidines qui deviendraient plus tard Al-Qaida. L’Arabie saoudite, la Turquie, le Qatar et les États-Unis ont régulièrement soutenu certains des groupes djihadistes les plus violents, jugeant que ces forces effectueraient à leur place le sale travail”

Jaysh al-Islam est toujours soutenu par la turquie. On ne peut pas avoir des Djihadistes sans soutient étatiques.

Jaysh al-Islam est l’un des deux grands groupes syriens soutenus par la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar. Il fait partie d’une plus grande coalition nommée le Front islamique.”

L’attaque chimique de la Douma n’a jamais eu lieu… ?

Deux lanceurs d’alerte ont dit qu’il n’y a jamais eu de cylindre tombé du ciel, ni de chlore.

1ère version:

L’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) a annoncé, vendredi 1er mars, que ses inspecteurs avaient conclu qu’un « agent chimique toxique » contenant du chlore avait été utilisé lors d’une attaque le 7 avril 2018 dans la ville rebelle de Douma, alors tenue par les insurgés mais assiégée par des forces du régime de Bachar Al-Assad.
“Selon le rapport, deux cylindres contenant le gaz toxique sont tombés sur le toit d’une résidence à Douma. “

L’OIAC rend son rapport le 1er mars 2019 et conclut qu’il existe « des motifs raisonnables pour penser qu’un agent chimique a été utilisé comme arme le 7 avril 2018 », précisant que « cet agent chimique toxique contenait un réactif du chlore. Cet agent chimique était vraisemblablement du chlore moléculaire »”

Cette version est réfutée…

Un lanceur d’alerte allègue que l’OIAC, l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, a manipulé l’enquête sur l’attaque chimique à Douma, en Syrie, en y dénonçant de graves irrégularités. “
“le lanceur d’alerte serait membre de l’OIAC et leur donnerait accès à une série de courriels internes, de SMS et de ébauches de rapports qui révéleraient ” “

“Dans son «rapport technique», Ian Henderson – qui travaille pour l’OIAC et dont le nom figure en bas du document interne – soulève une «probabilité plus élevée selon laquelle les deux cylindres ont été placés manuellement (…) plutôt que d’avoir été largués par avion». Selon Damas et Moscou, les cylindres ont probablement été placés sur les lieux par les rebelles, pour mettre en scène une attaque chimique, plutôt que par des avions du régime syrien.”

L’attaque chimique présumée contre les rebelles syriens à Douma a été «mise en scène devant les caméras» par les Casques blancs, l’organisation de sauveteurs syriens en zone rebelle qui a la première dénoncé cette attaque, a accusé l’armée russe mercredi.”

“Robert Fisk est correspondant pour «The Independant». Il publie un reportage qui remet en cause beaucoup d’a priori qui circulent aujourd’hui dans les médias (et dans les discussions de tout un chacun). Et si le 7 avril dernier, l’attaque chimique sur Douma – cette région de la Ghouta orientale, enclave encore «rebelle» à cette date – n’avait jamais eu lieu? Et si la quarantaine de morts annoncés était un leurre, ou du moins n’étaient pas liés à cette attaque?”

Dans le cadre d’une propagande de guerre l’important n’est pas la véracité, mais que ça déstabilise l’adversaire.

Vendre des armes c’est tuer des civils !

L’ONG “disclose” montre que les armes vendues à l’arabie saoudite ont des risques d’être utilisées contre des civils.

“Une fuite inédite d’une note “Confidentiel-Défense”, dévoilée par le média d’investigation Disclose, prouve que le pouvoir exécutif est au courant de l’usage massif des armes françaises par la coalition dans la guerre au Yémen.

Les puissances ont des stocks d’armes gigantesque, il faut parfois les vider !!
Problématique de l’uranium appauvri:
le combustible nucléaire civil qui ne rayonne plus assez est recyclé en munitions… et la pollution reste des millénaires.

Trump ne retire par les troupes du moyen orient, il les redéploie autrement.

Trump a ramené les investissements militaires au niveau pré-Obama.

En ajoutant les 54 milliards proposés par Donald Trump, celles-ci atteindraient donc au moins 639 milliards de dollars en 2018, soit un montant quasi équivalent au budget militaire de 2012, au terme du premier mandat de Barack Obama, qui s’élevait à 645 milliards de dollars.”

“La Maison Blanche annonce pour 2018 un budget d’environ 603 milliards de dollars pour le Pentagone, en tenant compte de la hausse annoncée. Cela représenterait une hausse de plus de 9 % des dépenses par rapport à 2017. Il n’est pas nécessaire de remonter très loin dans le temps pour noter une augmentation de cette envergure : le budget militaire avait bondi de 10,8 % entre 2007 et 2008, sous la présidence de George W. Bush.”

1 thought on “Maxime Chaix

  1. Répondre

    […] Maxime Chaix – La guerre de l’ombre en Syrie – CIA, pétrodollars et Djihad. => Maxime Chaix a d’ailleurs été un de nos invités. C’est par ici pour écouter la conve… […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Scroll to top